Installer Jeedom sur SSD dans un Raspberry PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 
Écrit par Cédric Bravo   

Installer Jeedom sur SSD dans un Raspberry

IMG 4918

J'utilise Jeedom depuis quelques temps déjà et je suis très satisfait de ce système à la communauté très dynamique.

Ce qui me plait avec Jeedom, c'est que je ne dépend pas d'un serveur situé dans le cloud, je suis totalement indépendant et je maitrise tous les aspects (pour le meilleur et pour le pire) lié à ma domotique.

Parce que j'aime bien les systèmes dédiés, j'ai opté pour un Raspberry pi directement posé à coté de mon tableau électrique.

C'est discret, ça reste dans le garage et j'ai déjà tous les câblages nécessaires sur place (Courant, Ethernet etc.)

Comme je suis juste à coté du compteur EDF, j'en ai profité pour raccorder un module de téléinformation GCE que je j'avais acheté à l'époque ou j'étais sous eedomus.

Coincidence ou pas, quelques semaines après avoir acheté et installé l'exélent module Suivi Conso sur Jeedom, je commence à avoir de gros soucis. Plantages à répétition, ralentissement de l'interface etc...

Le diagnostique est sans appel, carte SD corrompue. Les Raspberry sont connus pour être de véritables tueur de cartes SD, l'installation du plugin de suivi de la consomation et ses nombreux logs ont probablement accéléré le processus.

Après avoir racheté quelques cartes "de marque" et restauré ma configuration, rebellote, carte corrompue après à peine 2 semaines !

3 cartes SD plus tard et un indice WAF en chute libre (toute mon installation de chaufage est gérée par ma box jeedom, et tout ceci se passe en hiver), j'ai décidé de prendre des mesures drastiques.

Après quelques recherches, j'ai finalement rassemblé des informations sur la bonne procédure à suivre pour déporter son jeedom sur un disque externe.

A l'origine, les ports USB du Raspberry ne sont pas fait pour alimenter un disque externe, j'ai cependant trouvé ceci afin de garder l'ensemble discret et intégré dans un boitiier.

Pour installer Jeedom sur un disque Externe

Vous pouvez commencer par récupérer l'image Jeedom et la graver avec l'outil gratuit Win32DiskImager.

Une fois la carte insérée dans votre Raspberry, l'installation de Jeedom commence immédiatement.

Une fois l'installation terminée, Jeedom doit avoir récupéré une adresse ip via le DHCP de votre Box internet. Pour le trouver, vous pouvez utiliser un scanner de port, personnellement, j'utilise celui ci. Assurez vous que tout fonctionne correctement et que votre disque externe est bien relié à votre Raspberry.

Installation de F2FS

Connectez vous en SSH sur votre Jeedom (par défaut, le mot de passe root devrait être Mjeedom96, dans le cas contraire, consulter la documentation de l'image que vous avez utilisé).

Une fois connecté, nous allons installr un file system spécifiquement adapté aux disques à mémoire Flash (NAND), à savoir F2FS.

sudo apt-get install f2fs-tools

F2fs

Une fois F2FS installé on vérifie que le disque externe est bien visible. Il doit normalement apparaitre en /dev/sda

Sudo fdisk -l

fdisk

 

Puis, on crée une nouvelle partition avec cfdisk (en GPT c'est bien).

cfdisk /dev/sda

fdisk2

 

On écrit la nouvelle partition et on sauvegarde...

fdisk3

 

Pour ensuite formater la partition avec F2FS, le file system spécifiquement adapté aux disques flash.

mkfs.f2fs /dev/sda1

mkfs

Nous voila maintenant avec un nouveau disque fraichement formaté.

Déplacer Jeedom sur le disque externe.

Commençons par monter notre nouveau disque dans un répertoire temporaire

mkdir /root/mnt

mount /dev/sda1 /root/mnt

 

Il faut ensuite propcéder à la copie de notre racine système vers le nouveau disque.

rsync -axv / /root/mnt

rsync

 

Booter sur le disque externe

 

Nous voila désormais avec une image fidèle de notre Jeedom sur le disque externe, Nous allons pouvoir procéder à l'échange de partition. Pour ce faire, il faut éditer le fichier cmdline.txt qui se trouve dans le répertoire /boot.

 

Cd /boot

Sudo nano cmdline.txt

 

Remplacez root=/dev/mmcblk0p2 par root=/dev/sda1et rootfstype=ext4 par rootfstype=f2fs
 

Cette modification aura pour effet de demander au système de booter sur le nouveau disque, c'est bien mais pas suffisant, il faut ensuite éditer le fichier fstab qui indique la partition système qui doit être montée.

 

Attention, vous devez éditer le fichier fstab qui se trouve sur le nouveau disque (celui qui sera utilisé au prochain redémarrage) et non celui qui se trouve dans /etc/fstab

 

sudo nano /root/mnt/etc/fstab

 

Mettez en commentaire l'anciènne partition racine (/dev/mncblk0p2) et creéer une nouvelle ligne pointant sur notre nouveau disque (Si vous le souhaitez, vous pouvez même mettre la partition /boot en Read Only).

 

/dev/sda1 /   f2fs    defaults,noatime  0       1

 

fstab

 

Au prochain reboot, le tour est joué, votre système utilise désormais le disque externe. La carte SD n'étant utilisée que pour le Boot et étant accédée uniquement en lecture seule, vous avez définitivement réglé vos problèmes de corruption.

 

Merci au site framboise314 pour toutes les infos pour réaliser cette opération.

http://www.framboise314.fr/booter-le-raspberry-pi-sur-un-disque-dur-usb/

Mise à jour le Mardi, 30 Mai 2017 14:19
 
Bannière

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.