Partagez l'article

Connexion






Mot de passe oublié ?
Identifiant oublié ?
Pas encore inscrit ? Créer un compte

Up-coming events

There are no up-coming events

Agile, qu'est ce qu'un MVP ? PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Cédric Bravo   

Depuis quelques mois, je travaille selon la méthodologie Agile sur un projet de cloud privé.

Bien qu'un peu déconcertante au début pour les profanes, cette méthode s'avère très efficace dans le cadre de projet d'innovation très complexes, ou le niveau d'incertitude et d'inconnu est important à l'horizon.

Lors d'une réunion, je me suis rendu compte que la notion de MVP (Minimum Viable Product) n'était pas bien comprise par l'équipe. C'est pourtant un des piliers de la démarche Agile. Pour cette raison, je me suis un peu aidé d'internet pour réaliser cette définition qui ne se veut pas universelle.

 

Qu'est-ce que le MVP ?

En méthode agile, le MVP (Minimal Viable Product) n'a rien à voir avec le "Most Valuable Professionnal" de Microsoft :)

Le MVP est une notion centrale de la méthode agile. Le MVP est le résultat du cycle d'itération et d'amélioration continue (la fameuse roue de Deming).

Le concept de MVP peut se décliner pour tout livrable dans le cadre d'un projet qui se déroule en Agile.

Quel est le but du MVP ?

Fournir rapidement un « livrable » répondant à un besoin minimal exprimé par le client (le client étant celui qui va utiliser / consommer le MVP). Le livrable pouvant être une nouvelle fonctionnalité, une amélioration etc.

Le MVP permet de valider ou d'invalider (Droit à l’erreur) des hypothèses dans le cadre d'une approche itérative. A sa création il permet de produire une situation de départ qu'il est possible d'observer et d'améliorer sur la base des retours utilisateurs.


Note : La démarche agile s'appuie sur les retours utilisateurs (on passe d'un développement à l'instinct, "je pense que les clients ont besoins de ça", à un développement basé sur des retours factuels, "les clients me demandent ça") Cette démarche permet de maximiser la création de valeur en évitant de "louper" sa cible et de dépenser des ressources sur des éléments à faible valeur ajoutée.

En bref, on arrête de se faire plaisir messieurs les ingés !
:)


Le MVP est au cœur de la démarche agile
qui s'appuie sur les itérations successives pour dissiper l'inconnu, par opposition à une méthode prédictive cherchant à définir un produit finalisé et à dissiper le maximum d'inconnues avant même de commencer à produire quoi que ce soit.

Les méthodes agiles sont plus efficaces quand :

  • Les besoins exprimés sont instables st difficile à prévoir (fort taux d'incertitude au début du projet)
  • La communication au sein de l’organisation est complexe
  • Les choix sont instables et imparfaits dès le démarrage du projet.

Un MVP Doit Apporter rapidement de la valeur.

La valeur peut se résumer par toute fonctionnalité ou amélioration participant à l’atteinte des objectifs métiers.

La priorisation de ces fonctionnalités ou améliorations est la responsabilité du Product Owner (PO).

Exemple de deux Users Story :

  1. Déployer une instance Kibana afin de consolider les logs et faciliter le troubleshooting = MVP
  2. Déployer une infrastructure de supervision et de monitoring complète et hautement disponible afin de consolider les logs, faciliter le trouble shooting et surveiller les services = Pas MVP

La première User Story est rapidement réalisable et apporte immédiatement de la valeur au projet. La seconde est en contradiction avec le concept agile car c’est une cible qui ne pourra être atteinte qu’après plusieurs itérations. Travailler sur cette user story sans passer par des étapes intermédiaires aurait pour effet de ralentir le débit de création de valeur et d’augmenter considérablement le « work in progress ».

Toute l’équipe agile doit être focalisée sur un objectif, apporter un maximum de valeur à chaque itération et réduire le WIP.

 

Ce que n'est pas le MVP

Le MVP ne cherche pas à couvrir des fonctionnalités ou des besoins pour lesquels il y a peu de visibilité (ex : ça serait bien de faire ça…,  on pourrait en avoir besoin si jamais.., le client « pourrait » avoir besoin de ça…, ça serait bien de…). Le besoin ne doit pas être incertain.

  • Le MVP ne couvre pas plusieurs fonctions on ne répond pas à des besoins complexes.
  • Le MVP n’est pas un produit « Quick and Dirty », il est Viable (tant qu’il répond aux besoins) et peut être amélioré par itération.


Pour conclure.

Le concept même de la méthode agile nécessite de réfléchir à la manière d’apporter de la valeur, non pas dans 6 mois, non pas dans 3 mois, mais à chaque itération.

La démarche Agile, c'est 20% de méthodologie et 80% d'état d'esprit... il est donc indispensable de comprendre et d'adhérer à la philosophie pour travailler de concert sur ce mode. Pensez cycles cours !

Mise à jour le Samedi, 02 Décembre 2017 11:56
 
Bannière

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.