Partagez l'article

Connexion






Mot de passe oublié ?
Identifiant oublié ?
Pas encore inscrit ? Créer un compte

Up-coming events

There are no up-coming events

Microsoft Virtual PC 7 RC en détail PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 

Microsoft Virtual PC 7 RC en détail.

Virtual PC 7 rebaptisé Windows Virtual PC est la nouvelle version gratuite de Virtual PC pour windows 7.

Actuellement en RC disponible sur le site de Microsoft, cette nouvelle version marque clairement l’orientation VDI (Virtual Desktop Infrastructure) qu’est actuellement en train de prendre Microsoft.

N’espérez pas pour l’instant faire tourner VPC7 sur votre Windows XP ou votre Vista, car cette version nécessite Windows 7 (32 ou 64Bits) ainsi qu’un processeur Intel VT ou AMD-V.


Désormais totalement intégrée à l’OS, VPC n’est plus disponible comme un programme autonome, il s’agît désormais d’une feature de la RC de Windows 7, que l’on active via l’installation d’une toute petite Kb de 5Mo (Actuellement Windows6.1-KB958559-x)

 

Des nouveautés attendues de longue date…

USB, Enfin !

Enfin ! cette nouvelle version de VPC apporte un très bon support des périphériques USB, mais ce n’est pas ici la seule nouveauté.

Scripting Power

En effet VPC 7 expose désormais un objet COM similaire à celui disponible avec Virtual Server 2005. Accessible avec Powershell, cet objet COM livrera toute sa puissance pour la customisation et l'automatisation des machines virtuelles.

Intégration or not intégration

Coté intégration, on remarque la présence de deux modes de fonctionnement :  avec et sans fonctionnalités d’intégrations.

Avec les fonctions d’intégration Activée, le  pilote graphique de la carte virtuelle S3 est remplacé par une sorte d’émulateur RDP (RDP Direct Draw driver). Clairement optimisé pour Windows 7, le rendu d’affichage est particulièrement performant, notamment lors de la lecture de vidéo (même en HD), et supporte le fonctionnement de Aero. La vidéo ci-dessous illustre l'experience utilisateur dans une machine virtuelle en fenêtre et en plein écran.

 

NDL: Certains pourrons constater un petit délais lors du passage de la machine virtuelle en plein écran. Espérons que ce détail sera corrigé dans la version finale.


Pour les habitués de Virtual PC 2007, on notera une « très légère » dégradation de l’expérience utilisateur avec Windows XP. En effet, bien que les performances globales soient meilleures, l’affichage semble souffir de petits problèmes de synchro (Epiphénomènes de saccades, escaliers…) par rapport à virtual PC 2007 (on peut visualiser le problème en effectuant un test Direct Draw avec l’outil Dxdiag).

En désactivant les fonctions d’intégrations, on se rapproche de ce qui était disponible sous Virtual PC 2007. Ce mode apporte une plus large compatibilité en contrepartie de performances d’affichage moindre sous Windows 7. On notera que Aero,  le support de l’USB ainsi que le mode de compatibilité XP ne sont pas disponible dans ce mode.
 
NDL : Le nouveau client d’affichage de VPC7 semble confirmer une tendance lourde chez Microsoft. Exit VMRC (Virtual Machine Remote control) de virtual Server 2005 ou le client de VPC2007. La technologie choisie pour présenter les machines virtuelles sera basée sur RDP.  Si cette stratégie est tout à fait cohérente sur le long terme et annonce un virage de Microsoft vers la VDI, ce type de technologie n’apporte pas encore la même expérience ni les mêmes fonctionnalités que les clients « lourds » précédent (Manque de réactivité, disparition des fonctions de connexion multiple sous Hyper-V, lenteur de connexion...).

 

Windows XP Compatibility mode, c’est quoi ?

Windows XP compatibility mode c’est tout simplement la possibilité de publier dans votre menu démarrer des applications installées dans une machine virtuelle Windows XP.
Il s’agît donc plus d’un « virtual machine seamless application mode » que d’un véritable mode de compatibilité, en effet, n’espérez pas pour l’heure faire tourner des applications XP nécessitant une accélération graphique dans VPC7.


Disponible uniquement pour les heureux possesseurs d’une licence professional ou ultimate de Windows 7, Windows XP Compatibility mode viens avec une licence XP gratuite permettant d’exécuter une instance du système d’exploitation dans une machine virtuelle.
Pour installer Windows XP Compatibility mode, il vous faudra pour cela télécharger un Add-on d’environ 470Mo contenant une image Windows XP préparée spécifiquement. Cette image sera personnalisée lors de l’assistant d’installation.


 
Une fois installée, vous avez la possibilité d’utiliser directement le bureau de la machine virtuelle ou d’utiliser les applications qui y sont installées en mode « seamless ». L’application apparait alors sur le bureau dans une fenêtre comme si elle s’exécutait sur le poste physique.


Ex : Ici une version de ASE qui ne tourne que sous XP.


Pour rendre une application disponible en mode « seamless » il suffit simplement de l’installer dans la machine virtuelle. Elle apparait alors automatiquement dans le menu démarrer de la machine physique.
Point important, l’application accède aux lecteurs locaux de la machine physique, ce qui permet d’enregistrer directement les fichiers produits, sans passer par un système de partage.

Windows XP Compatibility mode… et Med-V 2…

Le Windows XP compatibility mode n’est pas sans rappeler MED-V (Microsoft  Enterprise Desktop Virtualization) disponible dans le pack MDOP (Microsoft Desktop Optimization Pack) dont la version 2 prendra en compte Virtual PC 7 (la version actuelle fonctionne avec VPC 2007).
MED-V permet la distribution d’images Virtual PC 2007 et la publication d’application « virtuelles » dans le menu démarrer des postes physiques. MED-V et apporte une gestion centralisée des images virtuelles et des droits d’accès nécessaires dans le cadre de déploiement sur de nombreux postes.
Le principal avantage de MED-V réside dans la possibilité d’utiliser le bureau ou les applications de la machine virtuelles en mode « déconnecté » ouvrant la voie à de nombreux scénarios pour lesquels la VDI centralisée n’est pas possible.

Conclusion

Virtual PC 7 marque une rupture avec son prédécesseur et se trouve désormais totalement intégré à Windows. La publication d’applications "seamless" avec le Windows XP compatibility mode ravira les utilisateurs pas sa simplicité d’utilisation et d’intégration.
Le support de l'USB, la disponibilité d'un objet COM et l'intégration future de Virtual PC 7 dans MED-V promet de nouvelles possibilités dans le cadre non seulement de la compatibilité des applications Windows XP, mais aussi dans celui de postes de travail virtualisés et disponibles en mode déconnectés.

Parmi les principaux griefs actuellement remontés dans cette version, on notera le non support des OS 64Bits ainsi que l’obligation de posséder un processeur avec des instructions de virtualisation (Intel VT ou AMD-V).

Clairement optimisé avec Windows 7, Virtual PC 7 indique que Microsoft se tourne résolument vers l’avenir avec le choix de la technologie RDP pour la présentation. Si ce choix entraine pour l'instant une légère "regression ergonomique" dans certain cas, Virtual PC 7 bénéficie d'une nette amélioration des performances globales par rapport à Virtual PC 2007.

Pour plus de ressources sur Virtual PC 7, consultez le blog de Ben Amstrong (Microsoft Core Team Virtualization Manager).
http://blogs.msdn.com/virtual_pc_guy/default.aspx

Posté par Cédric Bravo.

Mise à jour le Vendredi, 28 Décembre 2012 15:48
 
Bannière

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.