Partagez l'article

Connexion






Mot de passe oublié ?
Identifiant oublié ?
Pas encore inscrit ? Créer un compte

Up-coming events

There are no up-coming events

Hyper-V, nouveaux concepts et terminologie. PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 26
MauvaisTrès bien 

 Si vous êtes utilisateur de virtual server et que vous avez installé Hyper-V, vous avez surement eu l'impression de n'avoir affaire qu'a une évolution de virtual Server. Cependant, si la logique d'utilisation est volontairement famillière pour les utilisateurs de virtual server, l'architecture et les concepts sous jacents sont totalements différents. Vous trouverez dans cet article la définition et l'explication des nouveaux composants de Hyper-V.

  • Hyperviseur (hypervisor):
    L'hyperviseur est à Hyper-V ce que le Kernel est à Windows. L'hyperviseur ne désigne pas l'ensemble de Hyper-V, c'est juste le composant de plus bas niveau responsable de l'interaction avec le matériel.
    L'hyperviseur est responsable de la création, de la gestion et de la destruction des partitions (cf. définition plus bas). Il controle directement l'accès au CPU, à la mémoire et aux périphériques. Pour information, ce composant fait approximativement 100Ko alors que Hyper-V prend environs 100Mo dans son ensemble. Une fois Hyper-V installé, L'hyperviseur inscrit comme composant critique lors du boot du système d'exploitation.
  • Couche de virtualisation (Virtualization Stack):
    La couche de virtualisation désigne tout ce qui fait Hyper-V. L'interface utilisateur, les services de management, les process des machines virtuelles; les pilotes émulés etc...
  • Partitions
    Une partition est l'entitée basique gérée par l'hyperviseur. C'est un container qui permet l'isolation des ressources CPU et mémoire avec des règles d'accès.
    Il ne faut pas confondre une partition avec une machine virtuelle. Une machine virtuelle prend place dans une partition.
  • Partition racine (Root Partition)
    La partition racine est la première partition sur le serveur. C'est la partition qui est responsable du chargement de l'hyperviseur. C'est aussi la seule partition qui possède un accès direct à la mémoire et au matériel.
  • Partition Parent (Parent Partition):
    La partition parent est une partition capable d'appeler l'hyperviseur pour demander la création de nouvelles partitions (Enfants). Dans la première release de Hyper-V, la partition racine et la partition parent sont une seule et même partition. Il ne peut y avoir qu'une seule partition parente.
  • Partitions Enfant (Child partition) :
    Les partitions enfant sont des partitions créées par l'hyperviseur suite à une demande de la partition parente. Il y à quelques différences clefs qui différencient les partitions parentes /racine des partitions enfant. Les partitions enfant ne peuvent créer de nouvelles partitions. Les partitions enfant n'ont pas accés directement au matériel (toutes tentatives d'interaction directe avec le matériel sont routées à la partition parente).Quand une partition enfant essaie d'accéder à la mémoire, l'hyperviseur re-route la requête vers un emplacement mémoire différent).
  • Machine virtuelle (Virtual Machine):
    Une machine virtuelle est un sous élément d'une partition enfant. Une machine virtuelle est une partition enfant combinée avec une couche de virtualisation permettant par exemple d'accéder à du matériel émulé ou de sauvegarder un état de la machine. Une machine virtuelle est une partition spécialisée, mais on peut finalement utiliser le terme partition et machine virtuelle de manière interchangeable sans faire hurler les puristes. Cependant, retenez bien qu'une machine virtuelles est forcément associée avec une partition, alors qu'une partition n'est pas forcément une machine virtuelle.
  • Système d'exploitation invité (Guest operating system).
    Le système d'exploitation invité est l'environnement d'exécution qui est présent dans une partition. Historiquement, avec Virtual Server on parle de Host opérating system (pour le système d'exploitation qui tourne sur le serveur physique) et de Guest Opérating system (pour les systèmes d'exploitation qui tournent dans les machines virtuelles). La grosse différence qu'il n'est pas forcément facile de comprendre, c'est que avec Hyper-V, tous les systèmes d'exploitation de la machine sont considérés comme Guest car tous tournent au dessus de Hyper-V. Il est alors plus correct de parler de "Parent Guest Operating System" et de "Child Guest Operating System". Ceci dit, afin d'éviter toute confusion, nous pouvons toujours utiliser les termes "Host operating system" pour désigner l'OS de la partition parent et "Guest operating system" pour désigner l'OS des partitions enfant.
  • Périphériques émulés (Emulated Device) :
    Les périphériques émulés sont des périphériques présentés dans la machine virtuelle. Si vous avez utilisé Virtual Server, ces périphériques sont similaires à ceux utilisés avant l'installation des VM additions. Ils incluent des éléments tels que : une carte mère Intel 440Bx, une carte réseau Intel 21240 etc. L'avantage de ces périphérique émulés est qu'ils sont basés sur des standards éprouvés et qu'ils sont très largement reconnus nativement par les différents systèmes d'exploitation existants. En émulant du matériel standard, il est alors possible d'installer quasiment n'importe quel sytème les prenant en charge. L'inconvénient de ces périphériques est qu'ils utilisent alors des pilotes non optimisés pour la virtualisation.
  • Périphériques Synthétiques (Synthetic Device)
    Ces périphériques sont totalements optimisés pour la virtualisation avec Hyper-V. Ici, au lieu d'émuler un périphérique standard existant, nous utilisons un périphérique spécialement conçu pour la virtualisation. On pourra noter cependant que dans la liste des périphérique disponibles sous Hyper-V, l'équipe de développement a choisi de masquer la référence aux périphériques synthétiques et émulés. D'une manière générale, les périphériques disponibles dans Hyper-V supportent un boot en mode émulé et passent en mode synthétique une fois sous le système d'exploitation (à condition d'êtres installés, on peut les comparer aux VM additions de Virtual Server). On pourra noter quelques exeptions, Pour les cartes réseaux, vous avez le choix entre "NetWork Adapter" ou "Legacy NetWork Adapter" il s'agît en fait pour le premier d'un synthetic device et d'un emulated device pour le second. Le controleur SCSI n'existe lui qu'en version synthetic, ce qui explique pourquoi il n'est pas possible d'utiliser un disque SCSI pour installer l'OS (le pilote n'est pas disponible au boot de la machine virtuelle). Les ports COM pour lesquels des performances ne sont pas nécessaires n'existent quand à eux qu'en version émulée.
  • Services d'intégration (Integration Services):
    Les services d'intégration sont des processus utilisateur qui tournent dans la partition enfant. Ils permettent de fournir des services d'intégration entre la partition enfant et parent. Plus explicitement, ils vont permettre d'utiliser des fonctions de synchronisation des horloges, piloter l'arrêt des machines virtuelles, apporter des fonctionalités de sauvegardes.
  • Integration Services Setup Disk :
    C'est une image d'un CD qui contient les sources d'installation pour les services d'intégration et les pilotes synthétiques (Comparable au CD VM Additions de Virtual Server).
  • Machine éclairée (Enlighted Virtual Machine):
    D'un point de vue Hyperviseur et pour reprendre les définitions en vigeurs avec Xen, une machine éclairée désigne un système d'exploitation qui sait qu'il tourne dans une machine virtuelle et pour laquelle le Kernel est optimisé dans ce contexte.
    Dans un contexte Hyper-V ont peut s'aventurer à séparer les concepts de périphériques illuminés (Synthetic Devices) du concepts de kernel illuminé (optimisé pour la virtualisation).
    A l'origine Xen ne permettai de faire tourner que des systèmes Linux dont le noyau avait été recompilé spécialement pour tourner en machine virtuelle (d'ou le terme de Enlighted Virtual Machine). Depuis, avec l'apparition des fonctions materielles de processeurs (Intel VT) il est désormais possible de faire tourner des machines Windows Sous Xen.
  • Cliché instantané (Virtual Machines SnapShot)
    C'est un cliché d'une machine à un instant T. Ce cliché va permettre par exemple de revenir à un état antérieur du système. Cette fonctionalité présente depuis longue date sous VMWare était très attendue. ils était néanmoins possible de gérer ce type de retours arrière d'une manière beaucoup moins puissante avec Virtual Server en utilisant des disques différentiels ou en utilisants des scripts basés sur les fonctionalités VSS de windows 2003.
  • Processeur physique :
    Pas d'ambiguité sur ce terme, il désigne le composant posé sur votre carte mère.
  • Processeur logique :
    Un processeur logique est un pipeline d'exécution vers le processeur physique. Un système bi processeur hyperthreader possède par exemple 4 pipeline d'exécution (deux par processeurs), un système Bi-Quad Core en à 8.
  • Topologie processeur (Processor Topology):
    C'est le concept qui relie vos processeur logiques avec les processeurs physiques. Un système Quadri-DualCore et un système Bi-QuadCore ont tout deux 8 processeurs logiques, mais ne possèdent pas la même topologie.
  • Processeur virtuel (Virtual Processor):
    Il s'agît d'un processeur logique exposé à une partition par l'hyperviseur. Les processeurs virtuels peuvent êtres mappés à n'importe quels des processeurs logiques disponibles et sont ordonancés par l'hyperviseur pour vous permettre d'avoir plus de processeurs virtuels que vous n'avez de processeurs logiques.
Mise à jour le Vendredi, 27 Juin 2008 14:13
 
Bannière

Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.